Logo letter
cp-sm1

En conclusion, une superbe expérience avec des enfants attachants et plein de bonne volonté. La mise en confiance suscitée par le jeu des propositions a permis à certains de dévoiler leurs capacités dans l'application pratique et cela n'a pas de prix.

IMG_7167-Fil-Rd

L’activité leur a vraiment permis de mieux se représenter l’espace en plan, apprentissage très utile dans la poursuite du programme de technologie de l’année.

Chacun était fier de sa production et tenait à récupérer son travail pour le ramener chez soi.

IMG_7144-Fil-Rd

Des propositions de leur âge (une salle de gamer), fantasmées (une piscine, un jacuzzi, du luxe), sociétale (seule une villa peut-être idéale, du wifi !) environnementales ou plus primordiales : dans une zone non inondable (la Haye du Puits est à proximité des marais du cotentin), avec du chauffage, où un fauteuil roulant peut accéder, où chaque membre de la famille a sa place...

Le jeu des propositions a fait ressortir tout ce que l'architecture comporte d'intime et d'essentiel. A l'inverse des journées portes ouvertes où le jeu avait déjà été expérimenté, les collégiens ont formulé leurs propres propositions au delà de celles à leur disposition.

IMG_7147-Fil-Rd

Le dispositif leur a fait réaliser la transversalité de cette discipline, soit sa richesse mais aussi la difficulté, pour concevoir un bâtiment, de devoir prendre en compte de multiples données, dépassant largement le cadre de la construction. Comprendre aussi que l’architecte ne fait pas ce qu’il veut et doit sans cesse motiver ces choix, ce qui en fait un métier difficile et créatif.

IMG_7151-Fil-Rd

Ressortent de cette expérience, l’enthousiasme des élèves pour l’activité, l’impression qu’ils ont exprimée de pouvoir proposer ce qu’ils voulaient alors que le dispositif est au contraire très contraint. Cette liberté ressentie leur a permis de saisir la difficulté de l’exercice lorsqu’il s’agit de répondre correctement aux contraintes qu’ils se sont eux-mêmes fixées.

IMG_7122-Fil-Rd

La journée s’est déroulée en trois cessions de 20 élèves de cinquième de deux heures chacune.

Cette durée était un peu courte, compte tenu des trois activités proposées par le dispositif « CompoS’archi ». Trois heures au moins, avec une interruption médiane aurait était un temps plus approprié pour que les élèves puissent achever, comme ils le désiraient l’application pratique en dernière partie et qu’il y ait plus de temps d’échanges intermédiaires.

IMG_7116-Fil_2-Rd

Fin décembre 2018, le dispositif de sensibilisation à l'architecture CompoS'archi a été, pour la première fois expérimenté auprès de collégiens dans le cadre de l'enseignement de la technologie.

CompoS'archi à l'épreuve des cinquièmes du collège Etenclin de la Haye du Puits (Manche)